ChronoclocklysmailphonepinRecallSchedule

Des taux toujours plus bas!

Horaires de l'accueil

Brest : Mardi au vendredi 10h-19h / Samedi 9h30-12h30

Quimper : Lundi au vendredi 9h-19h

wave

Des taux toujours plus bas!

10 juil. 2018

Le niveau toujours extrêmement bas des taux des crédits permet de soutenir l’activité du marché immobilier, contrebalançant les effets négatifs de la forte hausse de prix de l’immobilier observée dans certaines grandes villes. A force de diminuer légèrement, chaque mois depuis l’automne dernier, les taux immobiliers s’approchent petit à petit des records de 2016. Juillet s’inscrit ainsi dans la continuité des derniers mois. La Suite ? « les taux vont rester très bas durant l’été et à la rentrée ». En ce milieu de 2018 les taux de crédits à l’habitat sont revenus à leur plus bas niveau depuis début 2017 malgré les alertes sur une reprise de l’inflation. Comme toujours ce sont les jeunes, primo-accédants qui peuvent obtenir les plus forts rabais sur les barèmes, notamment dans les villes moyennes où le marché est moins actif et où les banques s’arrachent la clientèle. Mais l’embellie est significative pour tout le monde : sur les barèmes communiqués par les banques aux courtiers, plus de la moitié des établissements affichent un taux inférieur à 1,70% sur 20 ans. En sachant que les banques maintiennent en parallèle une politique d’octroi ouverte aux durées longues, les emprunteurs n’ont aucune raison de précipiter leurs projets. Les conditions d’emprunt devraient rester favorables encore quelques mois Brest : l’avenir réhabilité Deuxième métropole bretonne, Brest bénéficie depuis quelques temps d’un important programme de réhabilitation de son centre-ville. Cette politique volontariste est en train de redonner son charme et son dynamisme au deuxième port militaire de France. Avec un prix moyen au m² de 1 700 €, la cité permet de réussir des opérations fructueuses. Quimper : investir en Cornouaille « Ville d’art et d’histoire » selon l’appellation officielle, Quimper se plaçait aussi en 2017 sur la seconde marche du classement des villes françaises où il fait bon vivre. Le centre reste d’ailleurs le quartier le plus recherché avec un prix au m² entre 2500 et 2800 € et le Frugy, avec ses 2 100 € au m² et sa population de jeunes familles, se positionne comme un choix judicieux pour du locatif.

 Le niveau toujours extrêmement bas des taux des crédits permet de soutenir l’activité du marché immobilier, contrebalançant les effets négatifs de la forte hausse de prix de l’immobilier observée dans certaines grandes villes.

 

 

A force de diminuer légèrement, chaque mois depuis l’automne dernier, les taux immobiliers s’approchent petit à petit des records de 2016. Juillet s’inscrit ainsi dans la continuité des derniers mois.

 

 

La Suite ? « les taux vont rester très bas durant l’été et à la rentrée »

 

 

En ce milieu de 2018 les taux de crédits à l’habitat sont revenus à leur plus bas niveau depuis début 2017 malgré les alertes sur une reprise de l’inflation. Comme toujours ce sont les jeunes, primo-accédants qui peuvent obtenir les plus forts rabais sur les barèmes, notamment dans les villes moyennes où le marché est moins actif et où les banques s’arrachent la clientèle. Mais l’embellie est significative pour tout le monde : sur les barèmes communiqués par les banques aux courtiers, plus de la moitié des établissements affichent un taux inférieur à 1,70% sur 20 ans. 

 

En sachant que les banques maintiennent en parallèle une politique d’octroi ouverte aux durées longues, les emprunteurs n’ont aucune raison de précipiter leurs projets. Les conditions d’emprunt devraient rester favorables encore quelques mois

 

Brest : l’avenir réhabilité

 

Deuxième métropole bretonne, Brest bénéficie depuis quelques temps d’un important programme de réhabilitation de son centre-ville. Cette politique volontariste est en train de redonner son charme et son dynamisme au deuxième port militaire de France.

 

Avec un prix moyen au m² de 1 700 €, la cité permet de réussir des opérations fructueuses.

 

Quimper : investir en Cornouaille

 

« Ville d’art et d’histoire » selon l’appellation officielle, Quimper se plaçait aussi en 2017 sur la seconde marche du classement des villes françaises où il fait bon vivre. Le centre reste d’ailleurs le quartier le plus recherché avec un prix au m² entre 2500 et 2800 € et le Frugy, avec ses 2 100 € au m² et sa population de jeunes familles, se positionne comme un choix judicieux pour du locatif.

 

 

 

 

Votre courtier en prêt immobilier à Brest, Quimper et Finistère